01/04/2011

Amiens et déroutement par Creil

2 semaines après Dieppe et Rouen, nous avons continué les navigations le week end dernier avec une autre grande navigation prévue : LFPT, Amiens LFAY, Soissons LFJS puis LFPT. Elle représente 148nm alors que nous avions parcourus 117nm entre Pontoise, Dieppe et Rouen. Il s'agit donc d'une autre belle navigation d'environ 2h aux commandes du F-BS.


Afficher LFPT LFAY LFJS LFPT sur une carte plus grande

La navigation est préparée, les cartes VAC et le dossier météo imprimés, le log de nav rempli, les branches tracées sur les cartes et les NOTAM puis SUP-AIP étudiés. Comme pour le dernier vol, les METAR de certains aérodromes Parisiens ne sont pas accueillants. On peut partiellement pratiquer le VFR donc nous décidons de partir.
A 11h, l'avion est préparé et j'attends mon instructeur devant la pompe Hispano. On effectue un petit briefing sur la navigation, le passage par la verticale de Beauvais LFOB et j'en profite pour lui poser des questions sur quelques éléments comme l'éventuel contact radio avec le SIV de Lille et le transit vers Amiens.

On décolle piste 05 pour 2h de navigation. A 500ft sol, j'intercepte le QDM 014 de BVS. En altitude, l'atmosphère est beaucoup plus calme. La visibilité en l'air est un peu réduite mais le ciel est confortable. 6 minutes après, nous arrivons au-dessus d'une autoroute située sur la gauche de Méru. Les checklists sont effectuées puis nous continuons notre route vers Beauvais. Le VOR est à 8 minutes. Avant de pénétrer dans les TMA de LFOB, on contact Beauvais APP sur 119.9 et je demande l'autorisation de transiter vers Amiens à 2500ft. On arrive à la verticale de BVS.

Sur notre gauche, je découvre l'aéroport de Beauvais célèbre pour son accueil de nombreux Boeing 737. Alors qu'un Cessna 150 est en montée initiale, j'aperçois un 737-800 qui prend de la vitesse piste 12 de 2430m.

Rapidement, on demande de monter à 3500ft. Eric me montre comment mixturer l'avion. J'appauvris le mélange à l'aide de "la manette rouge" cran par cran jusqu'au moment où le moteur perd de la puissance. Après que l'aiguille qui indique le RPM ait bougé, je repousse la manette pour remettre 2500tours/minute. C'était la 1e fois que j'effectuais le mixturage du Cessna 150 en croisière. On rencontre des éoliennes sur notre droite qui consituent le prochain repère VFR puis je commence le briefing arrivé sur Amiens LFAY.

L'aérodrome est situé à 7km à l'est d'Amiens. Le vent étant du 060° à Pontoise, on s'attend à ce que la piste 12 soit en service même si les cartes WINTEM prévoient des variations concernant l'orientation du vent lors de l'arrivée d'une perturbation à l'ouest. J'annonce sur 123,400 que nous sommes verticale terrain à 1700ft puis je m'intègre en vent arrière piste 12. J'ai du mal à apercevoir la piste à cause du soleil et d'une visibilité faible. Je passe à gauche de Blangy puis avant l'intersection de 3 routes, je vire en base puis en finale. Malgré une vitesse élevé, je pose bien l'avion avec un petit vent de travers puis je remet les gaz vers Soissons. L'appareil bouge beaucoup au dessous de 1000ft sol. Je rempli difficilement le log de nav après avoir stabilisé l'avion.

Reprendre la navigation après un touché est souvent périlleux et difficile. Il faut ressortir la carte OACI qui a volé sur le côté pour sortir la carte VAC du terrain ou pour remplir le log de nav mais elle peut aussi être sous de nombreux papiers. J'affiche rapidement les fréquences utiles sur cette branche : Creil et 113.650 le VOR de Montdidier qui nous permettra de prendre des flanquements sur notre route vers LFJS. Je me bat pour stabiliser l'avion et je prends le top avant de prendre la direction de Moreuil située au cap 136° à 7nm d'Amiens.

Le déroutement.

Alors que l'on vient de dépasser Moreuil et que l'on vole en direction de l'intersection entre notre route et une autoroute, le FI m'annonce que l'on se déroute pour cause météo. Il s'agit plutôt d'une simulation car même si la visibilité est faible, on pouvait continuer notre route vers Soissons. Comme nous n'avions pas vu l'exercice de déroutement, Eric m'explique comment procéder pour effectuer et organiser notre navigation. On passe rapidement avec Beauvais. L'AFIS, informé que nous effectuons un exercice de déroutement et que nous passons par la base militaire de Creil, nous demande combien nous sommes à bord.


Afficher Creil sur une carte plus grande

Alors qu'on suit une autoroute vers le point NE de Creil on quitte la TMA 3.2 de LFOB. Le sympathique contrôleur nous informe que Creil est prévenu de notre venue sous leur CTR pour transiter et on se réjouit de cette information. Je fais attention de rester à 1200ft puis on passe le point NE avec le transpondeur 3441. J'essaie d'émettre de bon messages radio. Alors que l'autoroute part sur la droite après la ville de Le Fayel, je continue de suivre une ligne TGV. L'aiguille se centre lorsque nous passons le point SE et le QDR 109 du VOR CRL de Creil. Peu après, un TGV passe et j'aperçois sur notre droite un Piper PA28 qui survole la ligne TGV par la gauche. Il arrive dans nos 2h et passe à 100m.

Pour la fin de cette navigation, on reste entre les 2 espaces interdits au VFR : Creil et la CTR de De Gaulle. J'évite Viarnes et Presles. Je suis un peu fatigué par le passage par Creil et c'est dans ces moments que l'on aimerait piloter un avion plus confortable que le Cessna 150. On atteint les limites entre avion d'école et de voyage. Je rentre à Pontoise par le sud est de la CTR. On termine ce vol par une simulation de panne moteur et une prise de terrain par encadrement main gauche. L'atterrissage est propre et on rentre au parking.

Je n'ai pas beaucoup sorti l'appareil photo, la navigation étant chargée et ne laissant pas beaucoup de temps même en croisière. Lors du débriefing, je suis d'accord avec Eric sur le fait que l'intégration à LFAY était hésitante et la gestion du déroutement un peu lente. Néanmoins, la branche entre LFPT et LFAY s'est bien passée et j'espère améliorer cela la semaine prochaine entre Pontoise et Bernay LFPD, avec probablement un déroutement puisqu'il m'expliqua comment bien procéder.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire